Maroc

Circuit “Maroc Villes Impériales” – Descriptif complet

Circuit 8 Jours / 7 Nuits

Exemple de réalisation de circuit pour groupe, mutualisé ou non au Maroc.
Entrée et sortie Casablanca.

Maroc - allée

A l’extrême ouest du continent africain et à quelques encablures des côtes andalouses, le Maroc est depuis toujours la porte de l’Afrique pour les européens et celle de l’Europe pour les Africains. Gardien de la Méditerranée largement ouvert vers l’océan Atlantique, lieu de rencontre des berbères, des Arabes et des Juifs, il offre au visiteur ses paysages d’une extraordinaire diversité et son exceptionnel patrimoine culturel. Le voyageur se perd dans les médinas aux somptueux palais chérifiens, fait halte sous les rudes tentes berbères de laine noire. Il peut choisir le farniente sur les plages de sable fin ou la randonnée dans les chaînes tourmentées des montagnes. Il peut fréquenter les plus fins lettrés de l’islam comme les bergers analphabètes du Haut Atlas. Son œil profitera de la blancheur des villes de la Méditerranée comme de l’ocre rouge des casbahs du sud. Partout durant son périple, le visiteur reçoit en royale offrande une infinie gamme de sensations et de bonheurs – As salam aleikoum !
Elles respirent sous le même soleil, elles s’élèvent sur la même terre, ni différentes ni semblables, Rabat, Meknès, Fes, Marrakech : quatre villes impériales, quatre villes suprêmes, quatre villes éblouissantes. Eblouir, justement, ce fût leur raison d’être. Edifiées en capitales, chacune éclipse la splendeur de l’autre. On ne sait laquelle préférer et le mieux est de toutes les voir, en traversant le Maroc et son histoire, et en parcourant les 1047 km qui les relient. Un voyage inoubliable pour découvrir quatre villes fascinantes où le passé se mêle au présent pour nous offrir un feu d’artifice de sensations. A peine les a-t-on quittées qu’on rêve d’y retourner. C’est l’appel impérieux des quatre villes impériales.

1er Jour – PARIS -> CASABLANCA

Rendez-vous des participants à l’aéroport puis envol pour Casablanca. A l’arrivée, accueil et transfert à l’hôtel.

Visite de Casablanca avec un tour d’orientation de la ville : la place des Nations Unies ornée en son centre d’une fontaine lumineuse dont les jets d’eau accompagnés par moments de musique arabe, européenne ou asiatique donnent lieu à un spectacle fascinant. La place Mohammed V caractérisée par une grande coupole hémisphérique transparente qui permet d’éclairer de jour les passages piétonniers en sous-sol, sépare la ville ultra-moderne de l’ancienne medina. Le quartier résidentiel d’Anfa avec ses jolies villas enfouies dans la végétation et l’Hôtel panoramique qui abrita la conférence des chefs d’Etats alliés en 1943. La route de la corniche située à l’ouest du port : sur la plage et le long de l’avenue qui la borde, se trouvent de nombreux établissements et restaurants. La mosquée Hassan II (extérieur), commande royale achevée en 1993; Son minaret de 172 m est le plus haut monument religieux du monde. Elle couvre 20 000 m² et cette superficie la place juste après la grande mosquée de la Mecque. Pour le Maroc, cette Mosquée qui peut accueillir 20 000 fidèles côte à côte, doit être le symbole d’un Islam éclairé. Un rayon laser en haut du minaret indique la direction de La Mecque.

Casablanca ou simplement Casa ou Dar el Baida en arabe est la plus grande ville, le centre économique et le principal port du pays. D’origine assez récente, elle ne possède pas de patrimoine artistique comparable à celui des anciennes cités impériales mais son caractère moderne, l’importance de son commerce, la proximité de belles plages, ses larges boulevards et sa vie trépidante en font une grande capitale.

Déjeuner en cours de visites.

Dîner et logement à Casablanca.

2ème Jour – CASABLANCA/RABAT/MEKNES

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ pour Rabat et visite de la capitale administrative et politique du royaume chérifien fondée au IIIe s. av. J.-C. en bordure de l’oued Bou Regreg. Tour de ville avec l’esplanade de la Tour Hassan, gigantesque minaret rouge inachevé de 44 m, le prestigieux Mausolée Mohammed V, père de Hassan II, décoré de marbre, de feuilles d’or et d’onyx, le palais royal et la kasbah des Oudayas, quartier fortifié qui surplombe l’estuaire et l’océan atlantique.

Déjeuner.

Dîner et logement région de Meknes.

Casablanca - mosquée - Maroc

3ème Jour – MEKNES / FES

Petit déjeuner à l’hôtel.

Journée consacrée à la visite de Meknès surnommée « la Versailles du Maroc », et ancienne capitale alaouite. Bâtie sur une colline et visible de très loin avec ses innombrables minarets, elle connut son apogée sous le règne du sultan Moulay Ismail, contemporain de Louis XIV. Visite de la ville : sa porte monumentale, Bab El Mansour, gardienne de la ville impériale et la plus célèbre porte du Maroc somptueusement décorée de zelliges, céramiques vertes et de stucs bien conservés. La Place el-Hedim, au cœur de la vieille ville sépare la cité mérinide de la ville impériale datant du XVIIe siècle. Les greniers voûtés de Heri-el-Souani où l’on entreposait des réserves de grains et le foin destiné aux 12 000 chevaux de Moulay Ismaïl. Une température constante et fraîche était obtenue grâce à des murs de 7 m d’épaisseur et de canalisations, elles-mêmes alimentées grâce à des puits très profonds.

4ème Jour – FES

Petit déjeuner à l’hôtel.

Plus ancienne ville impériale du Maroc, métropole religieuse et intellectuelle de première importance, centre de production artisanale renommé, Fès est le cœur symbolique du pays. Fondée par Idriss II en 809, elle a accueilli des populations d’origines différentes : Berbères, Arabes réfugiés d’Andalousie, Juifs. Est-ce cette mosaïque qui explique sa magnificence et sa richesse? Les Fassis ont toujours eu une conscience aiguë de l’importance de leur ville pour le Maroc et Fès rayonne depuis sa fondation dans tout le monde musulman.

Visite de Fes avec tout d’abord Fes-El-Bali, la ville ancienne « intra-muros » aux 9 400 rues et ruelles, aux centaines de bazars couverts regorgeant de restaurants, de cafés, d’échoppes d’artisans, de marchés de viande et de légumes, de fontaines, mosquées, médersas, zouias, caravansérails. Tous les sens y sont sollicités en permanence et les rues y sont en pente avec des charges transportées à dos d’homme ou de mulet. La medersa El-Attarine construite en 1325 par le sultan mérinide Bou Saïd concentre tout le savoir-faire des architectes et artisans de l’époque avec une grande élégance et finesse dans la décoration. Enfin la place En-Nejjarine ornée d’une très belle fontaine aux jolis décors de zelliges et derrière laquelle se dresse la façade magnifiquement décorée du caravansérail. Visite des souks, parmi les beaux du Maroc et particulièrement authentiques avec le quartier des tanneurs à ne pas manquer. Puis Fes-el-jedid et Bab Boujeloud, la porte monumentale et la plus remarquable de la ville, construite au XIIIe s. et restaurée dans le style traditionnel en 1913. Elle est décorée sur une de ses faces de faïence bleue, la couleur de Fès, et sur l’autre de carreaux de faïence verte, la couleur de l’islam.

Déjeuner dans un ancien Palais de la Medina en cours de visite.

Route et visite des ruines romaines de Volubilis. Cette importante cité de la Maurétanie, une des capitales du roi Juba II continua d’être habitée jusqu’au XVIIIe s. La cité antique fut mise à jour à la fin du XIXe s. par des archéologues français. Son intérêt réside notamment dans ses nombreuses mosaïques remarquablement conservées et éparpillées un peu partout sur le site.

Retour vers Fes.

Dîner et logement région de Fes.

5ème Jour – FES/BENI MELLAL/MARRAKECH

Petit déjeuner à l’hôtel.

Routes via les villages typiques du Moyen Atlas, Azrou et Ifrane. Le Moyen Atlas offre un autre visage du Maroc. Habitées depuis l’Antiquité, ses plaines fertiles favorisèrent l’épanouissement de Fès et Meknès. C’est dans ses forêts de cèdres que les artisans venaient chercher leur matière première pour les plafonds des palais. Route pour Beni Mellal. Au cœur d’un immense verger bien irrigué grâce au barrage de Bin-El-Ouidane, ce gros bourg s’étend au pied du jebel Tassemit qui culmine à 2 247 m. Sa vocation agricole attire chaque année de nouveaux habitants. Tour de la ville avec les murailles et la kasbah édifiées au XVIIe s.

Déjeuner à Beni Mellal.

Continuation vers Marrakech.

Aussi éternelle que les neiges des plus hauts sommets, aussi imposante que les montagnes de l’Atlas, aussi enracinée dans l’histoire que les palmiers dans la terre, Marrakech apporte la touche finale à un tableau d’une beauté immuable. Les plus grands rois se la disputèrent, les dynasties s’y succédèrent, savants, artisans, architectes, peintres, sculpteurs de toutes époques y érigèrent de somptueux palais, mosquées, jardins, médersas … Marrakech, ville impériale qui jadis prêta son nom au royaume. Les berbères et les Arabes s’y rejoignent, les nomades et les montagnards y convergent, les marchandises y abondent, l’artisanat y fleurit, palaces, hôtels, restaurants, golf, casino : Marrakech est bien la capitale du Sud Marocain.

Dîner et logement à Marrakech.

Maroc - marché - tajine

6ème Jour – MARRAKECH

Petit déjeuner à l’hôtel.

Visite de Marrakech avec la Koutoubia ou mosquée des Libraires, édifiée au XIIe s. par le 1er souverain de la 3e dynastie berbère qui régna au Maroc, elle fut achevée par son petit fils Yacoub Al Mansour. D’une hauteur de 77m, l’origine de son nom vient de Koutoub qui signifie en arabe manuscrits. En effet, à ses pieds se tenait le plus grand souk aux libraires. Les tombeaux Saâdiens : nécropole datant de la 7e dynastie, les Saâdiens, souverains d’origine arabe se sont installés dans la région du sud du Maroc (vallée du Draâ) au XVe s. Somptueux mausolées avec la salle des douze Colonnes, chef d’oeuvre de l’art hispano-mauresque. Le palais El Bahia : construit sur huit hectares, durant quinze ans, à la fin du 19e s. par Ba Ahmed Ben Moussa, Grand Vizir du roi Hassan 1er et du roi Moulay Abdelaziz, on y découvre au détour d’un véritable dédale de couloirs et d’escaliers, les appartements des quatre femmes et des innombrables concubines dans le Harem où n’entraient jadis que des musiciens aveugles et des serviteurs eunuques. Découverte des jardins de la Menara où le pavillon mire ses proportions parfaites dans les eaux immobiles de son bassin.

Déjeuner.

Continuation par la place Djemaa El Fna avec ses charrettes remplies d’oranges et de graines grillées. Femmes venues de l’Anti-Atlas pour vendre leurs paniers, conteurs, musiciens, danseurs, écrivains publics devant leur parapluie noir, diseurs de bonne aventure, vendeurs de potirons, guérisseurs, apothicaires offrent le spectacle hallucinant d’une journée comme une autre. Découverte des souks et promenade dans l’entrelacs de ruelles protégées du soleil par des lattis. Senteurs de safran, cumin, poivre noir, gingembre, verveine, clous de girofle, fleurs d’oranger ravissent les narines. Sacs d’amandes, cacahuètes, pois chiche, paniers de dattes, tonneaux d’olives, et sur les étagères des apothicaires, pots de henné, ghassoul, fioles d’extraits de roses, jasmin, menthe, de khôl, morceaux d’ambre et de musc … Le souk du cuivre où les dinandiers martèlent le métal, le souk Laghzal consacré aux laines, à El Batna, celui des peaux de moutons, ou bien au souk Zarbia, à la criée, tapis et caftans vendus au plus offrant.

Dîner et logement à Marrakech.

7ème Jour – MARRAKECH

Journée libre en pension complète.

Dîner typique dans la Medina avec folklore marocain.

8ème Jour – MARRAKECH / CASABLANCA -> PARIS

Petit déjeuner à l’hôtel.

Route vers Casablanca.

Déjeuner.

Transfert à l’aéroport, assistance aux formalités d’enregistrement puis envol vers Paris.

1 commentaire pour “Circuit “Maroc Villes Impériales” – Descriptif complet”

  1. Ceci est la 1ère offre tourisme d’UVVA. D’autres seront mises en ligne très prochainement.
    L’équipe UVVA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.